espece


espece
ESPECE. s. f. [L's se prononce.] Terme de Logique
qui est sous le genre, & qui contient sous soy plusieurs individus. L'homme est une espece. les diverses especes d'oiseaux, de poissons. ils sont tous parfaits en leurs especes. l'espece la plus parfaite des animaux c'est l'homme. la nature veille à la conservation de l'espece. le Phoenix est unique en son espece.
Espece, signifie aussi, Sorte, & se dit des choses & des personnes singulieres. Quelle espece de drap est- ce-là? quelle espece de cheval? c'est une espece de Barbe. voilà des poires d'une belle espece. quelle espece d'homme nous avez-vous amené? c'est une plaisante espece d'homme, une pauvre espece d'homme, une pauvre espece. On ne le dit d'un homme que par derision, & quelquefois des choses.
On dit, Il vint une espece de valet de chambre, une espece de Demoiselle suivante, pour dire, Un homme qui avoit la mine d'estre un valet de chambre, une fille, qui paroissoit estre une demoiselle suivante.
Espece, en termes de Jurisprudence signifie, Un cas particulier sur lequel il faut opiner. Ne nous proposez point la question en termes generaux, posez- nous l'espece. voicy l'espece. les circonstances changent l'espece.
Especes, au pluriel signifie, Denrées. Si je ne le paye en argent, je le payeray en especes, comme bleds, vins, draps &c.
On appelle dans le Sacrement de l'Eucharistie, Especes, Les accidents du pain & du vin aprés la transubstantiation. Especes sacramentelles. les especes du pain & du vin. communier sous les deux especes.
Il signifie aussi, Les diverses pieces de monnoye. Faire un payement en belles especes. on luy a compté tant en pistoles, escus blancs, & autres especes ayant cours. les especes estrangeres. on luy a rendu son argent en mesmes especes.
Il signifie encore, Les images, les representations des objets sensibles, lesquelles sont receuës dans les sens & de là portées dans l'imagination. Les especes visuelles. les especes de l'attouchement, de l'odorat. especes. distinctes, claires. especes confuses, embroüillées. la difficulté est de sçavoir comme les especes sont receuës, se reçoivent, entrent dans les sens.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • espèce — [ ɛspɛs ] n. f. • XIIIe; vraie espesse « révélation de Dieu » v. 1200; lat. species « aspect, apparence », fig. « nature, catégorie » I ♦ Vx ou relig. Apparence sensible des choses. 1 ♦ Anciennt Philos. Objet immédiat de la connaissance sensible …   Encyclopédie Universelle

  • Espece — Espèce  Cet article concerne le sens biologique du mot « espèce ». Pour les autres significations, voir Espèce (homonymie). L espèce est l unité de base de la hiérarchie …   Wikipédia en Français

  • espece — Espece, Il vient de Species. Une espece de maladie, Genus morbi …   Thresor de la langue françoyse

  • Espèce — (fr., spr. Espähs), Gattung, Sorte, bes. Münzsorte, klingende Münze …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Espèce — (franz., spr. eßpǟß , Spezies), Gattung, Sorte, Geldsorte; en espèces, in klingender Münze …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Espèce — (frz., spr. pähß), Art, Gattung, bes. Geldsorte …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Espèce — (frz. espähß), Art; Münzsorte, baares Geld …   Herders Conversations-Lexikon

  • Espèce — Cet article concerne le sens biologique du mot « espèce ». Pour les autres significations, voir Espèce (homonymie). L espèce est l unité de base de la classification du vivant. Dans les …   Wikipédia en Français

  • espèce — (è spè s ) s. f. 1°   Apparence. Ne se dit en ce sens que dans la théologie : dans le sacrement de l eucharistie, les apparences du pain et du vin après la transsubstantiation. Communier sous les deux espèces. •   La liberté qu on avait dans l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ESPÈCE — s. f. Division du genre ; réunion de plusieurs êtres, de plusieurs choses sous un caractère commun qui les distingue des autres êtres, des autres choses appartenant au même genre. Les quadrupèdes sont un genre dont le lion, le cheval, etc., sont… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)